Journées organisées par le IIAC / Centre Edgar Morin, EHESS / CNRS / UMR 8177.
À l’occasion de la 1° parution en langue française de l’ouvrage de Siegfried Kracauer, Théorie du Film, La Rédemption de la réalité matérielle (Theory of Film, The redemption of Physical Reality,1960).
Éditions Flammarion, 2010.
Traduit de l’anglais par Daniel Blanchard et Claude Orsoni.
Édité par Nia Perivolaropoulou et Philippe Despoix.
Préface de Jean-Louis Leutrat.


Responsabilité scientifique et coordination

Monique Peyriere, chercheure associée au Centre Edgar Morin / IIAC (EHESS/CNRS)
Article à paraître : "Des employés au cinéma", dans l'ouvrage collectif dirigé par Jean-Paul Gehin et Hélène Stevens, Images du travail, travail des images, coédition PUR et Editions de l'Atlantique, 2010.

Filmage, montage
et aide à l'organisation

Hanane Idihia, étudiante M2 pro Image et Société, Université d'Evry.

Contact:
monique.peyriere@ehess.fr



Partenaires


IIAC
/Centre Edgar Morin(EHESS-CNRS)
EHESS
Centre Pierre Naville/Université d’Evry
CNRS Images
Fondation Maison des Sciences
de l'Homme

Ville de Paris



partenaires
Conception graphique et site : Wakey
Nouant une relation contrastée entre le réel et l’imaginaire, le médium contemporain de notre modernité, le cinéma, entretient, dès les expériences inaugurales de Etienne-Jules Marey, des accointances singulières avec la vie, et plus particulièrement son flux – mobile, continu ou discontinu – son énergie – portée par le mouvement.
Cette spécificité du cinéma hante l’œuvre de Siegfried Kracauer, proche d’Adorno, de Walter Benjamin et de Panofsky,ayant croisé le chemin de Hans Richter, de Eugen Schufftan, de Henri Langlois et de Georges Franju. Ce spectateur assidu, et critique attentif, échafaude, au fil d’un demi-siècle, une étude filmique, chronique fragmentée du siècle, mouvement discontinu de notre Histoire. L’ouvrage ultime de Kracauer sur le cinéma paru en 1960, Théorie du film, porte la marque de l‘exil en Amérique de ce journaliste allemand et juif, essayiste, romancier et de surcroît sociologue et philosophe.

À l’occasion de l’édition française, par Nia Perivolaropoulou et Philippe Despoix, de cette « théorie » du film au sous-titre incertain (Rédemption de la réalité matérielle), ce colloque cherchera à explorer les alentours de cet ouvrage dont les prémisses ouvrent sur des questions si actuelles : le cinéma comme guide de lecture du vivant.



Mardi 22 juin 2010 - 9h30-18h30
Théorie du film, genèse d'une œuvre

9h30-10h
Ouverture par Nicole Lapierre,
directrice de recherche au CNRS (IIAC/CEM)
Auteur, notamment, de Pensons ailleurs (Réédition : 2006, Coll. Folio Essais).

10h-10h45
Ecrire sur le cinéma, une stratégie de survie, Kracauer dans l'Amérique
des années 40

Christian Delage, enseignant-chercheur en Histoire à l’université de Paris 8 et à l’EHESS (EHESS-Lhivic).
Auteur de « Kracauer, le Museum of Modern Art et la propagande nazie » in Philippe Despoix, Pierre Schöttler (eds.) Siegfried Kracauer, penseur de l’histoire, Presses de l’Université Laval-Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, Coll. Pensée allemande et européenne, 2006.
Commissaire de l’exposition « Filmer les camps », Mémorial de la Shoah, 2010.

10h45-12h30
Projection du film documentaire sur la filière
Varian Fry, Marseille, 1940
L'Etat de piège ou la filière marseillaise (film documentaire France 3, 1989)
Teri Wehn-Damisch, réalisatrice, en sa présence.
A réalisé Françoise Heritier, la pensée de la différence (2008, 52', Cinetevé/Cnrs)

14h15-15h15
Cinéma et ethnographie urbaine
Olivier Agard, enseignant-chercheur en Etudes Germaniques à l'Université Paris 4-Sorbonne.
Auteur de Kracauer. Le chiffonnier mélancolique (CNRS éditions, 2010).

15h45-16h45
La notion de « flux de la vie » chez Kracauer: entre philosophie et théorie du film
Claude Morali, philosophe.
Auteur, notamment, de Le juste ton de la vie ( Les Empêcheurs de penser en rond, 1992).

17h15-18h30
Théorie du film (1960-2010) : les enjeux de la traduction française de l’ouvrage de Kracauer
Nia Perivolaropoulou, enseignante-chercheure en Etudes Cinématographiques, Université d’Essen.
Co-directrice avec Philippe Despoix des publications : Culture de masse et modernité. Siegfried Kracauer sociologue, critique, écrivain (Éditions de la MSH, Coll. Philia, 2001) ; et de Siegfried Kracauer. L’Histoire : des avant-dernières choses (Stock, 2006).
En présence des traducteurs Claude Orsoni et Daniel Blanchard.

Mercredi 23 juin 2010 - 9h30-18h30
Kracauer, guide de lecture pour des films d'aujourd'hui

9h30-10h
Ouverture par Joyce Sebag,
professeure en sociologie filmique à l'Université d'Evry, directrice du Master 2 pro en sociologie "Image et Société".

10h-11h
Relire Kracauer, quelques films à la main…

(projection de films de Godard et de quelques autres)
Antoine de Baecque, Historien et critique de cinéma.
Auteur de L’histoire-caméra (Paris, Gallimard, 2008); et de Godard, une biographie, Grasset, 2010.

11h15-12h15
Le Goût du Koumiz (2002) de Xavier Christiaens : un exemple de film expérimental confronté à la pensée de Kracauer (projection d’extraits du film)
Gabrielle Reiner est doctorante à Paris 1 sous la direction de Nicole Brenez, réalisatrice et programmatrice (Festival des Cinémas Différents).

14h15-15h45
Sous le regard de Kracauer : Le journal filmé de David Perlov
(projection d’extraits de films de Asher Tlalim et de David Perlov)
Asher Tlalim, cinéaste israélien, enseignant à la National Film and Television School de Londres.
Réalisateur , derniers films projetés en France : Galoot et Puzzled Jérusalem.
A réalisé un long métrage sur David Perlov.
David Perlov, cinéaste israélien, réalisateur de Diary 1973-1983, (1983, Channel 4).

16h15-17h30
Une approche « kracauérienne » de quelques films documentaires contemporains : de Vertov à Farocki
(projection d'extraits de films)
Philippe Despoix, professeur en Etudes Comparées à l’Université de Montréal, directeur de la revue Intermédialités.
Directeur de publication avec P. Schöttler, de Siegfried Kracauer, penseur de l’histoire, (Presses de l’Université Laval- Édition de la Maison des sciences de l’Homme, Coll. Pensée allemande et européenne, 2006). Éditeur de l'ouvrage de Siegfried Kracauer, Le voyage et la danse, Figures de ville et vues de films (Presses de l’Université Laval- Édition de la Maison des sciences de l’Homme, 2008)

18h
Pot de clôture.


Telecharger le programme en pdf